Les sciences à l’école

sciences-de-la-vie

Les sciences : de la langue à la maitrise des notions

La maitrise de la langue ne peur pas s’acquérir si l’on cantonne l’enseignement au strict cadre des leçons et autres exercices de grammaire, d’orthographe et de vocabulaire. Donner toutes les chances aux élèves, c’est leur donner une bonne maitrise des éléments de la langue tout en leur fournissant les repères culturels nécessaires sans lesquels les exercices d’entrainement sont peu motivants et productifs. Les sciences apportent leur contribution au même titre que l’histoire, la géographie ou les arts.

Les sciences et la langue orale

Les activités scientifiques donnent lieu à de nombreux échanges oraux en petits groupes ou dans la classe. L’efficacité de ces moments dépend de l’aptitude des élèves à s’exprimer oralement, mais aussi de leur capacité à s’écouter, à observer et à donner des hypothèses. La difficulté est accrue lorsque l’échange se fait en classe entière et il n’est pas rare de voir que la parole est monopolisée par l’enseignant alors qu’il serait important d’apprendre aux élèves de débattre entre eux. Il est indispensable de fournir aux élèves les clés afin d’apprendre à échanger. Il est important d’avoir les bases nécessaires à la conversation sans entrer dans des débats stériles et autres sans fondements.

Les sciences et l’écrit

La progression dans les démarches scientifiques vient avec la production des écrits. D’une part, les sciences offrent une occasion supplémentaire pour que s’exerce la pratique de l’écrit : plus les élèves écrivent, plus ils deviennent performants dans ce domaine. La quantité ne prime évidemment pas sur la qualité. Lors d’un cours de sciences à l’école, les élèves rédigent des écrits variés, qui diffèrent de l’écrit narratif qui prédomine en français. Il y a donc enrichissement des apprentissages, tant au niveau des fonctions de l’écrit (poser des questions, formuler des hypothèses, établir une synthèse, décrire un dispositif) que des types d’écrits travaillés (argumentation, explication…). D’autres part, le passage) l’écrit favorise l’apprentissage. L’écrit n’est pas le simple prolongement de l’oral. Il en est une restructuration et une conceptualisation. L’écrit aide à raisonner, à mettre en relation et finalement à apprendre et à mémoriser.

Cependant, il ne suffit pas de vouloir faire écrire les élèves pour qu’ils y parviennent dans de bonnes conditions. La difficulté essentielle est de concilier production effective des élèves, rigueur scientifique et qualité de la langue. Le dénominateur commun comme en cours de maths est que les élèves sont en apprentissage. Il convient donc de partir de ce qu’ils sont pour les faire progresser en fixant des objectifs raisonnables.

Pour faire progresser les élèves, il est important de les rendre curieux en les attirant via des sites qui permettent de vulgariser et de rendre ludique les sciences, c’est le cas du site Trust My Science. Il s’agit d’un site d’actualité scientifique qui traite de tous les sujets, mais également un site éducatif sur lequel on peut s’instruire en physique, chimie, médecine, etc. Trust My Science c’est aussi une page Facebook avec des images et vidéos de qualité. Une des communautés Facebook à la croissance la plus rapide.

Top