Comment réussir en PASS

Études de médecine : Bien réussir en PASS

Depuis 2020, la PACES a fait peau neuve et s’appelle désormais PASS. Si ce n’est pas le seul changement, cette première année de médecine conserve toutefois le même caractère sélectif et exigeant qu’elle avait auparavant. Zoom sur la méthode à privilégier pour bien réussir son PASS.

La réforme du cursus

Depuis la rentrée 2020, une grande nouveauté attend tous les étudiants en première : la PACES est remplacée par le PASS (Parcours accès santé spécifique) et la LAS (Licence accès santé). Un parcours divisé en deux branches. Tandis que la première se rapproche beaucoup de ce que la PACES proposait, la deuxième permet à l’étudiant de s’inscrire à une licence offrant une mineure santé.

Autre changement : le fameux numerus clausus disparaît. Ce principe était appliqué depuis 1971 et consistait à fixer un nombre de places limité en définissant le nombre d’élèves pouvant être formés chaque année. En d’autres termes, le numerus clausus désigne celles et ceux qui, à l’issue de leur première année de médecine, sont autorisés à poursuivre leurs études en deuxième année. Ce concept jugé trop sélectif est désormais remplacé par le numerus apertus, qui permet d’ouvrir les formations à tous.

Suivre une prépa PASS

Malgré toutes ces nouveautés, le PASS n’a rien perdu de son niveau de difficulté et les études de médecins font toujours partie des formations les plus exigeantes en France à l’heure actuelle. Afin de se préparer au mieux et de bien réussir, il est donc fortement recommandé de suivre une prépa PASS.

En quoi cela consiste-t-il ? À anticiper la formation en suivant des cours à côté. Antemed propose un suivi articulé autour de trois temps forts : le stage des vacances scolaires de juillet (en option), la pré-rentrée, et la prépa PASS annuelle, qui vient en accompagnement des cours suivis à l’université. Au programme de cette formation, on retrouve à la fois des cours sur les matières de PASS, des cours de méthodologie, les TD d’entraînements, la résolution d’annales, les séances de questions ouvertes, ainsi que des examens blancs. Des cours complets qui permettent de renforcer son travail et bien savoir s’organiser pendant l’année de PASS.

Travailler en groupe

Si les études de médecine vous soumettent à une rude compétition, il n’est pas conseillé de faire cavalier seul. Tout d’abord car votre mental risquerait d’en souffrir, mais également parce que travailler à plusieurs, c’est mettre à profit les compétences de chacun. Cette émulation vous permettra d’aller plus loin dans l’analyse, de vous interroger les uns les autres, de vous partager les tâches… Il vaut donc mieux se constituer un petit groupe de travail avec qui collaborer tout au long de l’année.